Les Elfes de Taraya

Team officielle de Rise of Lords
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Les Elfes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
SeigneurContenu de la lettre
Redolegna
Sage
Sage
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3684
Age : 29
Localisation : In The Wood. ^^
Date d'inscription : 17/01/2006

MessageSujet: Les Elfes   Jeu 19 Jan 2006, 22:31

Les elfes sont un peuple ancien, rare et magique. Certains érudits pensent qu’ils sont immortels, mais je crois personnellement que toute créature vivante doit périr un jour, et même eux ne peuvent y échapper. Il reste cependant vrai que les elfes vivent extrêmement longtemps. Certains de leurs seigneurs ont semble-t-il vécu deux millénaires, mais je devine que la longévité d’un guerrier elfe est limité par le moment où il sera tué au combat, ce qui surviendra souvent bien plus tôt que sa mort naturelle. Rien d’étonnant alors à ce que les elfes affichent toujours une expression si peinée et parlent aussi souvent de destin et de fatalité…



Physiquement, les elfes sont grands, minces, élégants et magnifiquement proportionnés. Leurs cheveux soyeux sont fins comme du lin, et leurs mouvements gracieux peuvent atteindre une vitesse ahurissante. Aux yeux d’un homme, les elfes semblent extraordinairement beaux, mais le sage ne doit pas se laisser abuser par leur apparence, car ils sont aussi prompts à s ‘emporter que lents à se calmer. Un homme mortel ayant la chance d’apercevoir une jeune fille elfe risque fort de la prendre pour une déesse, et d’être incapable de penser à quoi que ce soit d’autre pour le reste de la journée. Le sage ne juge pas les elfes sur leur apparence divine, mais se méfie de ces créatures magiques et étranges, car leur beauté cache une psyché énigmatique et incompréhensible pour nous.



L’esprit des elfes est aussi vif et agile que leur corps, mais dans le même temps étrange et doté d’une mentalité qui nous est complètement étrangère. Ils peuvent se concentrer sur une tâche unique avec une intensité terrifiante, et rapidement devenir maître en musique, écriture, magie, alchimie, architecture ou tout autre art, en dépassant de loin le niveau que peuvent atteindre les humains. Les elfes se nomment eux-mêmes les Premiers Parlants, et il est indéniable que leurs dons de chanteurs et d’orateurs surpassent très nettement ceux des autres races d’apparence plus ou moins humaine.



Mais une telle discipline mentale a un prix. Les elfes peuvent complètement perdre la notion du temps et oublier tout ce qui se passe autour d’eux dans le monde, omettant même de se reposer et de se nourrir. Ils peuvent ainsi se plonger durant des semaines dans la contemplation d’une sculpture ou d’une peinture magnifique. Les elfes sont également hautains, fiers, arrogants, et font peu de cas des races « inférieures ». A leurs yeux, les humains valent à peine mieux que les orques, et il n’est pas rare qu’humains et elfes en viennent aux mains.



Les elfes sont divisés en plusieurs peuplades. Les Aînés, ou haut-elfe comme on les appelle, habitent le grand continent insulaire d’Ulthuan dans le Grand Océan Occidental. Leur grande capitale de Lothern dans le pays d’Eataine est le cœur du commerce elfique, et le port de leur puissante armada. De là, leur vaisseaux fendent les flots pour dominer le commerce et explorer le monde.



Finubar le Voyageur est leur souverain. C’est aussi le plus cosmopolite des tout les Rois Phenix. C’est lui qui a levé les anciens bans qui interdisaient à tout vaisseau non elfique de naviguer à moins de trois cent miles autour d’Ulthuan. Les non-elfes ne peuvent dépasser la ville. Les marchands humains peuvent certes goûter aux plaisirs de la cité la plus merveilleuse du monde (après notre bien-aimée Altdorf bien entendu) et négocier leurs marchandises dans les bazars et les maisons commerçante de Lothern, mais quiconque tente de franchir la Porte d’Emeraude est voué à une mort aussi certaine que rapide. Dix mille gardes protègent et surveillent la cité ainsi que la citadelle de la Tour Scintillante, le phare qui guide les navires elfiques à travers le détroit de Lothern.



De nos jours, les elfes se font de plus en plus rares à l’extérieur de leur île. Ce n’est qu’en Bretonnie, au cœur de la forêt de Loren, que survit le dernier royaume elfe sylvain dans tout le Vieux Monde.



Les elfes sylvains de Loren sont les maîtres de l’arc, et on prétend qu’un archer elfe peut transpercer un oeil de gobelin dans le noir. De nombreuses légendes circulent en Bretonnie à propos des seigneurs elfiques de Loren. Les chansons des troubadours de Couronne parlent d’un culte de Danseurs de Guerre, de jeunes elfes aux talents d’acrobates mortels, ainsi que des étranges et terribles Maîtres Animaux, qui vivent parmi les bêtes sauvages de la forêt. On parle aussi d’elfes qui chantent aux arbres et aux plantes pour leur donner des formes de maisons et pour que les chemins forestiers égarent les intrus. Les plus fantaisistes parlent d’esprit de la forêt, et d’arbres géant qui marchent comme les humains, mais ce ne sont probablement que des fables. Peu d’hommes se sont aventurés dans les bois de Loren, et moins encore en sont revenus. Lorsque c’est le cas, ils sont retrouvés à la lisière de la forêt, leur corps brisé et attaché aux branches des arbres pour mettre en garde les intrus. Les bretonniens ont appris à craindre le « peuple fée » et laissent leur royaume sylvestre en paix.



Ainsi demeure Loren, auréole de brumes et de magie, troublante et étrange. Prends garde voyageur, ne t’aventure pas dans les ombres de la Loren. Car même si une flèche ou une lame elfique ne t’ôte pas la vie, tu pourras voyager durant trois siècles parmi les bosquets sans même te rendre compte des années qui passent jusqu’à ce que tu retournes chez toi, et que le temps ne te rattrape en un clin d’œil.



A part Loren, il existe très peu d’endroits habités par des elfes sylvains. La forêt des Ombres et la forêt de Drakwald abritent, paraît-il, de petites communautés. La prudence est de mise en de tels endroits, car plus d’un homme est mort sous leurs flèches pour avoir pénétré sur le domaine des elfes sans même s’en rendre compte.



On parle d’un troisième type d’elfe, encore plus sinistre que les deux autres. D’au-delà des mers viennent les pirates elfes, vêtus de noir, pour apporter la mort à toutes les zones côtières par le feu et l’acier. Aucun des érudits auxquels j’ai parlé ne connaît leur véritable origine. Peut-être vivent-ils en mer, ou sur quelque autre terre occidentale, au-delà de l’île d’Ulthuan. Les seigneurs elfiques parlent peu de ces pillards, mais nous conseillent de les abattre sans pitié. Ils appellent ces elfes habillés de noir les elfes noirs, et mentionnent vaguement une ancienne guerre civile qui les mena à leur déchéance. On dit que plus de mille ans auparavant, ces elfes noirs auraient mis à sac la cite de Remas en Tilée, avant de la raser complètement et d’emporter des milliers de prisonniers pour les réduire en esclavage. C’est bien la preuve que le peuple elfique est capable de perfidie et de grande cruauté, malgré ses manières civiles et son apparente honnêteté.

voila vous en faites se que vous voulez mais j'aimerais avoir quelque commentaires


composé par Khaine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

 

Les Elfes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Liste] Elfes sylvains contre Bretonnien
» Elfes noirs 2000pts
» Anti-tactica haut elfes V7
» rois des tombes avec bretos et ogre contre des elfes noires
» Discussion pour la sortie du Roster Elfes Noirs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Elfes de Taraya :: Edhelrim, Le peuple des Elfes :: La Pierre Sacrée-